Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"
Accueil > Espace Pro > 5 obligations pour votre pizzéria

5 obligations pour votre pizzéria

5 obligations pour votre pizzériaPhoto : Patrick Rasenberg

Vous avez trouvé le bon local, les recettes de pizza qui plaisent et la déco qui attire. Vous avez même peut-être suivi une formation de pizzaiolo. Mais votre pizzéria est-elle pour autant parfaitement en règle ? Petit rappel des formalités obligatoires à ne pas négliger pour rester dans les clous.

1/ Affichez clairement tous vos prix

Vos clients doivent pouvoir connaître facilement et rapidement l'ensemble des tarifs de votre pizzéria. Pour ce faire, annoncez les prix à l'extérieur de l'établissement, à partir de 11h30 pour le service du déjeuner et de 18h pour celui du dîner. L'affichage doit être consultable durant la durée du service.
A l'intérieur, prévoyez un autre affichage, soit sur un tableau (ardoise ou autre), soit sur les cartes et menus. Les prix doivent être indiqués TTC. Pour les menus, précisez si la boisson est comprise ou non. Si vous offrez le service à table, annoncez les prix "services compris", suivi du taux retenu pour la rémunération du service.

2/ Informez sur la consommation d'alcool

Affichez, à l'aide d'un petit panneau, le type de licence dont votre pizzéria bénéficie pour servir des boissons. Cet affichage doit être visible depuis l'extérieur du restaurant.
Concernant la protection des mineurs et la répression de l'ivresse publique, vous devez également afficher un texte rappelant les dispositions légales. Ce petit panneau peut être placé à l'entrée de la pizzéria ou près du comptoir de commande.

3/ Interdisez le tabac dans votre restaurant

En France, fumer est interdit dans les lieux à usage collectif, et ce depuis 2008. Rappelez cette limitation à ceux qui tentent leur chance ou qui ne sont pas au courant : placez un panonceau "Interdiction de fumer" à l'entrée de la pizzéria ainsi que dans la salle principale. Cette interdiction ne concerne que les lieux fermés et couverts.

4/ Précisez l'origine de vos viandes

Depuis 2002, un décret vous impose de préciser à vos clients d'où vient la viande bovine ou hachée que vous utilisez dans vos pizzas. Indiquez l'origine de la viande sur vos cartes et menus, ou bien sur un affichage dans la salle.
Précisez "Origine + pays" pour un lieu qui a vu naître et mourir l'animal, ou bien "Né et élevé + pays" puis "abattu + pays" lorsque la bête a été tuée ailleurs que dans son pays d'origine.

5/ Payez pour la musique que vous diffusez

Contrairement à ce que pensent de nombreux restaurateurs, la musique n'est pas gratuite. Diffuser des chansons contribue à instaurer une ambiance dans votre pizzéria mais, pour cela, leurs auteurs méritent une rétribution. Pour respecter les droits d'auteur, déclarez votre situation à la Sacem. Celle-ci vous enverra un montant forfaitaire à payer, en fonction de votre équipement musical, de votre chiffre d'affaires mais aussi du nombre de couverts de votre établissement et du nombre d'habitants de votre ville. Par exemple, une petite pizzéria de 40 places, dans un village de 1500 âmes, avec un simple poste de radio, paiera autour de 200 € par an, tandis qu'un gros restaurant parisien avec une chaîne hi-fi devra verser près de 1800 €.

Publié le 30/12/2013

Ça peut aussi vous intéresser