Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"
Accueil > Brèves de la pizza > Au travail, la pizza l'emporte sur la prime

Au travail, la pizza l'emporte sur la prime

Au travail, la pizza lPhoto: jm1366 / FreeDigitalPhotos.net

Dans une multinationale, un test a été mené afin de déterminer ce qui motive le mieux les employés dans l'objectif d'optimiser leur travail et leur rendement à l'usine.

Pour ce faire, les ouvriers ont été informés qu'ils recevraient une récompense si leur productivité quotidienne augmentait. Ils ont alors été partagés en 4 groupes afin de tester le type de récompense le plus motivant.

Trois types de récompenses ont été choisis :
> une pizza offerte au déjeuner
> la somme de 25 €
> un SMS de félicitations du patron

Le 4e groupe n'a pas fait partie de ce test puisqu'il était le groupe de référence (encore appelé groupe témoin).

Les résultats ont dévoilé une surprise amusante : durant la période de test, le groupe recevant une pizza au déjeuner a été le plus productif et le plus motivé, talonné par le groupe qui a reçu une récompense en numéraire.

Cependant, le plus étonnant se produit après la période test ! En effet, le groupe ayant été récompensé par une pizza est resté sur sa lancée de motivation au travail, maintenant un bon rythme de rendement tandis que le groupe ayant reçu 25 euros rétrogradait dans son rendement. Curieux, non?

Mais posons-nous une question : si cette expérience avait duré 2 mois, la pizza n'aurait-elle pas lassé le groupe qui en mangeait tous les midis, jours ouvrables ? Les commerciaux répondent que le repas payé par le patron est bien plus valorisant qu'une prime : pour les employés, ce repas offert serait un symbole de reconnaissance professionnelle.

Publié le 22/09/2016

A lire ailleurs