Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"
Accueil > Brèves de la pizza > A Lille, ce pizzaiolo écolo fait des pizzas sur son vélo

A Lille, ce pizzaiolo écolo fait des pizzas sur son vélo

A Lille, ce pizzaiolo écolo fait des pizzas sur son véloPhoto: La Roue Libre

Qui a dit qu’il fallait absolument un food-truck pour vendre ses pizzas sur le trottoir ? En tout cas, pas Luc Beduchaud : ce pizzaiolo écolo a accroché son four à son vélo et fait de la pizza partout où il veut à Lille.

Rien ne prédestinait Luc à arpenter les rues de la capitale des Flandres sur son vélo-pizzeria. Au départ, ce Faches-Thumesnilois (de Faches-Thumesnil, le nom de la commune au sud de Lille dont il est originaire) avait un emploi tout ce qu’il y a de plus classique. Puis, presque sur un coup de tête, il décide de plaquer son travail de chimiste en CDI pour vivre de ses deux passions : la pizza et le vélo.

La transition ne s’est pas faite subitement. Tout d’abord, Luc a commencé par suivre une formation de pizzaiolo. Il est ensuite allé en Allemagne s’acheter son vélo, un triporteur à assistance électrique, avant d’investir dans un four italien à bois et à gaz, qu’il installe sur son triporteur fraîchement acquis. Enfin, après un an de préparation, il crée "La Roue Libre", une pizzéria itinérante qui pédale sec.

Une journée typique pour Luc commence par le découpage des légumes, que du bio et des produits de saison évidemment. Les boules de pâte à pizza, elles, sont pétries à la main et préparées 3 à 4 jours à l’avance. Une fois tout ce beau monde embarqué dans des glacières, le pizzaiolo se met en selle pour ses rendez-vous avec sa clientèle, changeant de lieu tous les jours, midi et soir. Quant à ses week-ends, il les réserve à des mariages et autres événements privés.

La formule plaît aux Lillois, surtout que les pizzas du Nordiste remportent tous les suffrages. Avec juste 3 types de pizzas sur sa carte (Trois fromages, Margherita et une de saison), il dit servir une trentaine de pizzas en moyenne quotidiennement, avec parfois des pics à 120 pizzas par jour. Une réussite qui ravit l’entrepreneur, même s’il avoue ne pas aussi bien gagner sa vie qu’avant.

Mais qu’importe, pour le pizzaiolo à vélo, c’est l’idée derrière son entreprise qui compte : montrer qu’on peut tout faire à bicyclette, un moyen écologique pour se déplacer et même pour entreprendre.

Publié le 20/11/2019