Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"
Accueil > Brèves de la pizza > La Corée du Nord découvre la pizza

La Corée du Nord découvre la pizza

La Corée du Nord découvre la pizza© Esteban Mendieta Jara

Jusqu’à présent, pour les Nord-Coréens, manger une pizza relevait du fantasme. Dans ce pays, ravagé par la famine et dirigé d’une main de fer par un dictateur, la spécialité italienne n’était pas la bienvenue. En décembre 2008, pourtant, le général Kim Jong-il a autorisé l’ouverture du premier restaurant italien. Il aura fallu près de 10 ans d’efforts pour arriver à cette décision. En effet, à la fin des années 90, le dictateur convoque à Pyongyang une équipe de chefs italiens pour former des officiers de l'armée. L’un des chefs raconte qu’ils ont subi des radiographies du cerveau et des analyses de sang et d’urine. Lors de la formation, un militaire demande même à quelle distance précise doivent être espacées les olives. La formation n’ayant pas convaincu Kim Jong-il, celui-ci a finalement envoyé ses troupes directement à Naples et à Rome. Satisfait, le dictateur a fini par donner son accord pour l’ouverture de la première pizzéria, qui ne sera accessible qu’à l’élite dirigeante du pays.

Publié le 18/03/2009