Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"
Accueil > Espace Pro > Quelles boissons servir dans votre pizzeria ?

Quelles boissons servir dans votre pizzeria ?

Quand on ouvre une pizzeria, les boissons sont un point à ne pas négliger. Elles permettent de faire une marge plus confortable et, si vous misez sur l'originalité et la qualité, elles vous aideront à fidéliser votre clientèle. Toutefois, selon le type de boissons que vous désirez servir, il vous faudra la bonne licence et le bon permis. Ils sont à prendre en compte, au même titre que d'autres impératifs relatifs à l'ouverture d'un établissent, comme la formation HACCP et le respect des normes d'hygiène alimentaire.
Quelles boissons servir dans votre pizzeria ?

Établir la carte de votre pizzeria, ce n'est pas seulement choisir le nom des pizzas que vous proposerez. Il faut réfléchir au type de boissons que vous servirez - alcoolisées ou non, classiques ou plus originales - et vérifier que vous possédez bien la bonne autorisation pour les vendre, comme une licence alcool . Voici nos suggestions pour des boissons de pizzeria et les licences correspondantes à chaque type de breuvage.

Les différents types de boissons à proposer

Dans une pizzeria de qualité, il y a des classiques auxquels on ne peut échapper et qui nécessitent une licence alcool. Que ce soient les apéritifs qui accompagneront les clients avec de délicieux antipasti le temps que vous prépariez la pizza, ou les breuvages qui se marieront avec une bonne Regina ou une Napolitaine, il en faut pour tous les goûts.

Parmi les boissons à servir dans une pizzeria, on trouve évidemment les eaux plates et gazeuses. Si vous souhaitez jouer sur le côté traditionnel, on vous recommande de choisir la San Pellegrino fortement appréciée de l'autre côté des Alpes.

Les différents sodas classiques seront également de la partie avec, au minimum, une boisson pétillante (Coca, Pepsi…) et un soft comme du thé glacé. Pensez également aux jus de fruits. Et si vous avez la possibilité d'en proposer des frais, c'est encore mieux ! À destination des enfants et des clients qui ne boivent pas d'alcool, l'eau, les jus et les sodas sont très importants sur une carte.

Pour les apéritifs et les digestifs, vous devrez mélanger les alcools italiens avec les boissons les plus appréciées en France. Une pizzeria sans Pastis ou Ricard pourrait perdre des clients ! Mais proposer du Campari, du Spritz Apérol, du Marsala ou de la Suze vous permettra de vous démarquer. En fin de repas, un bon limoncello bien frais ou un Amaro Lucano seront les bienvenus.

Bien sûr, les aficionados de la bière ne devront pas être oubliés, d'autant plus que le breuvage se marie à merveille avec la pizza. Privilégiez les marques transalpines comme la Moretti ou la Peroni pour plus de cachet. Servez-les à la bouteille en version 33 cl pour un maximum d'élégance.

Enfin, la carte des vins d'une bonne pizzeria saura proposer des crus italiens de premier choix. Pas besoin de faire dans la démesure, mais assurez-vous d'avoir 4 à 5 vins à offrir, dans des tranches de prix variables. Les petits budgets et les couples seront ravis de pouvoir boire ce vin au verre, tandis que la vente de bouteilles conviendra aux tablées plus vastes. Pour les bouteilles proposées, on recommande de varier les régions : un Valpolicella du Veneto, un Barolo Piémontais, un Trebbiano des Abruzzes et un Brunello Toscan raviront les amateurs.

Boissons pizzeria

Les autorisations nécessaires pour votre pizzeria

Pour pouvoir servir des boissons dans votre établissement, il faut bien sûr en avoir l'autorisation. La première chose à faire est d'obtenir une licence de restaurant.

Pour une pizzeria qui souhaite vendre de l'alcool, il vous faut un permis d'exploitation et une licence de débit de boissons. Ce permis d'exploitation s'acquiert suite à une formation obligatoire de 20 jours qui vous permet ensuite d'avoir une licence restaurant et une licence alcool (débit de boissons).

Ce stage forme le futur gérant sur les droits et les obligations des propriétaires, sur les risques de l'alcoolisme, les législations concernant les stupéfiants et la pollution sonore, ainsi que les raisons qui pourraient mener à la fermeture de votre établissement.

Vous aurez le choix entre :
> Une petite licence restaurant qui vous autorise à vendre des alcools de la catégorie III et des spiritueux modérés, à consommer sur place et pendant les repas. Cette catégorie regroupe le vin, la bière, le cidre, l'hydromel, les vins doux naturels bénéficiant du régime fiscal des vins, mais aussi la crème de cassis et les jus de fruits ou de légumes fermentés comportant jusqu'à 3° d'alcool, des vins doux naturels, des liqueurs et des apéritifs qui n'excèdent pas les 18° d'alcool.
> La licence restaurant qui vous autorise à vendre tout type d'alcool à consommer sur place et durant le repas.

Si vous voulez vendre des boissons alcoolisées en dehors des repas, comme le ferait un bar, il vous faut alors une licence alcool : soit la licence 3, soit la licence 4, en plus du permis d'exploitation (qui est valable 10 ans).
> La licence 3 permet de vendre des boissons issues des catégories I, II et III (la catégorie II est désormais fusionnée avec la catégorie III).
> La licence 4 regroupe toutes les autres boissons alcoolisées, qui se trouvent dans les catégories IV et V : Rhum, Vodka, Whisky, Gin, les eaux-de-vie, les liqueurs anisées et la plupart des autres alcools forts.

Sachez que désormais aucune nouvelle licence 4 n'est délivrée. Elle ne peut donc être acquise qu'avec la reprise d’un établissement (le prix en tiendra compte), ou bien rachetée (s'il y en a une de disponible) auprès des services préfectoraux ou municipaux de la commune concernée.

Boissons pizzeria

Le matériel pour faciliter le service des boissons

Passées toutes les formalités administratives et la création de la carte des boissons de votre pizzeria, il faudra vous équiper avec le matériel adéquat, pour servir ces différentes boissons.

Dans la salle, il vous faudra un meuble réfrigéré qui présente les boissons disponibles à la vente tout en les maintenant au frais. Vous choisirez en fonction de la capacité du frigo, de son système d'ouverture et de ses dimensions.

Une cave à vin ventilée sera également une acquisition indispensable, pour garantir le bon vieillissement de vos bouteilles tout comme le maintien de chaque vin à température idéale.

Enfin, si vous avez décidé de servir des boissons à la pression, il vous faudra une tireuse à bière !

Avec la bonne licence restaurant et alcool, un menu de boissons élaboré aux couleurs italiennes et le matériel nécessaire pour servir vos breuvages dans les meilleures conditions, vous serez fin prêt pour proposer à vos clients de quoi s'abreuver en savourant vos pizzas.

On n'oublie pas le respect des normes d'hygiène

Quelles que soient les boissons que vous servirez, votre pizzeria se doit d'être exemplaire en termes d'hygiène alimentaire. Tous vos verres, vos plans de travail, tireuses à bière et vitrines réfrigérées devront être quotidiennement nettoyés, afin d'assurer des conditions d'hygiène optimales. Sans cela, votre établissement pourrait se voir pénalisé par les autorités et avant cela, les clients viendraient à perdre confiance en votre établissement.

Publié le 27/03/2019

A lire ailleurs