Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"
Accueil Espace Pro Pizza à domicile : le business juteux de la livraison

Pizza à domicile : le business juteux de la livraison

Tout le monde adore les soirées pizzas à la maison, et les familles ou bandes d'amis continueront à en organiser. Pour cette raison, le business de la pizza est plutôt fiable et sera toujours rentable. Particulièrement depuis le boom des services de livraison à domicile, qui se développent de plus en plus, attirant toujours plus de clients.
Pizza à domicile : le business juteux de la livraison

Quand on organise une soirée entre amis chez soi, qu'est-ce qu'on commande ? Des pizzas. Et les soirs où on n'a pas envie de cuisiner ? Des pizzas. Envie d'un "Netflix and chill" ? Une bonne pizza. Faire plaisir aux enfants ? Une grande pizza. Ce plat emblématique de la cuisine italienne se place comme le repas à commander le plus populaire sur le marché. Presque toutes les pizzérias ont désormais un service de livraison. D'ailleurs, les Français sont les deuxièmes consommateurs de pizzas au monde, après les États-Unis et, fait étonnant, avant l'Italie.

L'avantage de la livraison de pizza

Le monde évolue, les mentalités changent et aujourd'hui, il n'y a rien de plus agréable que de pouvoir déguster les recettes d'un restaurant dans le confort de son chez soi, avec ses amis, en quelques clics ou en un coup de fil. Si recourir au système de livraison pour déguster une pizza à domicile est un favori des consommateurs, ça l'est aussi du côté des professionnels de la restauration. Car livrer, c'est s'ouvrir à une clientèle plus vaste, celle qui ne serait pas forcément tombée sur votre établissement en marchant dans la rue. Le chiffre d'affaire augmente, la contrainte du nombre limité de tables disponibles s'efface.

La pizza, un business rentable

Comme pour les crêpes, produire une pizza coûte peu. Pour cette raison, elles sont très rentables : les ingrédients nécessaires sont simples et bon marché. Ainsi, le prix de vente toutes taxes comprises peut être de 3 à 5 fois plus élevé que le coût de fabrication ! Ensuite, la pizza ne nécessite pas un temps de préparation élevé. Si tous les ingrédients ont été travaillés à l'avance, il suffit de les assembler sur la pâte et d'envoyer le tout au four. Nul besoin d'engager une grande équipe culinaire.

Et puis, les consommateurs l'adorent. Rien qu'en France, nous sommes les deuxièmes consommateurs de pizza dans le monde. Parmi les préférées : la Regina, la 4 Fromages, la Margarita, la Calzone et l'Orientale. Et avec une pâte fine, s'il vous plaît !

pizzaiola

La livraison devenue plus facile

Quant au chemin jusqu'aux portes des clients, les propriétaires de pizzérias ont de moins en moins besoin de s'en soucier. Depuis quelques années, les services de livraison se sont multipliés, se proposant comme intermédiaires entre les établissements et les domiciles. À vélo, à moto ou en voiture, plusieurs entreprises s'occupent d'apporter le plus vite possible les commandes sur les tables des familles.

Bien entendu, ils prennent une commission, mais offrent en retour de nombreux avantages aux restaurateurs. Ces derniers n'ont plus besoin d'engager du personnel supplémentaire, d'acheter un moyen de locomotion, de dépenser de l'argent dans l'essence. Ils profitent également des outils de communication de ces services de livraison de repas à domicile : leurs menus sont listés sur les applications de livraison populaires, la communication directe avec le client est également assurée par ces entreprises. Une économie de temps, d'argent, et une plus grande visibilité sur les nouveaux moyens de communication.

D'ailleurs, les nouvelles technologies ont boosté le secteur de la livraison de repas. Grâce à celles-ci, passer une commande devient une question de quelques clics. Plus besoin de visiter les différents sites des restaurants, plus besoin de téléphoner, payer pour l'appel, se demander quand arrivera enfin la commande. Tout est réuni en une application, qui propose différents menus, un suivi GPS du livreur, des codes promotionnels, etc. Le procédé s'étant simplifié, les ventes en livraison ont augmenté, rendant le business encore plus juteux.

Ouvrir sa propre pizzéria ou une franchise ?

L'idée vous tente ? Alors penchons-nous sur les différentes approches possibles pour débuter dans le business de la pizza à domicile. Il y en a deux : ouvrir son établissement en indépendant ou devenir franchisé.

La franchise, c'est un système par lequel une entreprise donne le droit à un professionnel (un franchisé) d'exploiter son concept ou sa marque dans son établissement. Par exemple, le Pizza Hut de votre ville a été ouvert par un entrepreneur local, qui a été franchisé : il a reçu l'autorisation de la part du géant du fast-food américain d'ouvrir un restaurant à son nom. Il a probablement suivi une formation interne avec des cours de cuisine. On lui a appris la législation, on lui a fourni un business plan (pour l'aider à convaincre les banquiers), les recettes et l'équipement nécessaire en cuisine.

En choisissant cette voie, vous gardez toujours une liberté, car dans le quotidien, vous êtes votre propre patron. Néanmoins, la marque ne sera jamais la vôtre. Vous n'avez pas le droit de faire goûter vos propres créations culinaires ou d'instaurer votre propre concept de décoration ou système de travail. Ainsi, pour ceux qui rêvent de commercialiser leurs recettes familiales, l'ouverture d'une pizzéria à leur nom doit probablement apparaître comme préférable. C'est également plus risqué. Vous ne profitez pas de la clientèle fidèle d'une marque mondialement connue, et vous devez davantage convaincre les personnes de passer commande chez vous. Et la concurrence est forte.

livreur de pizza

Se démarquer sur le marché

Le marché des pizzérias est dominé par les indépendants, qui couvrent 92% des établissements spécialisés dans la pizza (pas forcément en livraison), tandis que les chaînes en franchise ne représentent que les 8% restants. Pourtant, malgré leur présence moindre, ces dernières accomplissent la plus grande partie du chiffre d'affaires dans le monde de la pizza. Dans le business de la livraison, ce chiffre est environ cinq fois plus élevé que celui des indépendants.

Ainsi, la concurrence est féroce : entre indépendants et franchisés, mais aussi entre les différentes chaînes de franchise. Pour se démarquer et maximiser son profit, une solution : l'innovation. Proposer un concept spécial, des recettes exclusives. Certaines enseignes se sont spécialisées dans le haut de gamme, d'autres expérimentent avec des ingrédients exotiques : algues, épices asiatiques, etc. La pizza sucrée ou celle à customiser (moitié Margarita, moitié Quatre-fromages) ont convaincu plus d'un client curieux. L'avantage de la pizza, c'est que son concept de base assez simple offre beaucoup de place pour la créativité.

A lire ailleurs